Amoureux de Behat

Je viens de passer une semaine à coder des tests behat pour un projet Drupal !

J’en suis tombé amoureux. C’est vraiment l’outil qui manquait pour rédiger des tests : les simpleTest et compagnie, trop complexe à écrire. Cette fois, c’est aussi simple qu’écrire une phrase de base en anglais, et ça marche !

La première fois que j’en ai entendu parler, j’ai négligé Behat parce que je trouvais ça “trop magique pour être vrai”. Et bien non ! Ca fonctionne, et même bien. Et la courbe d’apprentissage est carrément raisonnable. Votre premier test peut s’écrire rapidement, et ensuite vous rentrez dans les subtilités au fur et à mesure des besoins. Le seul bémol peut-être : la doc n’est pas encore très mature.

Combiné à gitlab-ci pour automatiser les tests de non régression lors d’un merge request : que demande le peuple ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Protected by WP Anti Spam